Comment se pratique le piercing au nez ?

Comment se pratique le piercing au nez ?

L’endroit le plus commun pour percer le nez est à la courbe d’une des narines, mais l’emplacement du piercing peut être n’importe où le long de la narine. Cela dépend de vos préférences.

La procédure

Habituellement un bouchon de liège est inséré dans la narine pour attraper l’extrémité d’aiguille, et une aiguille droite est simplement poussée de part et d’autres. Il est important de faire appel à un perceur réputé, ou du moins ayant pignon sur rue : il ne doit pas utiliser d’outils comme un pistolet à perforation pour les oreilles (ce type d’outils ne doit pas être employé sur une autre zone du corps que les oreilles).

Types de piercing de nez

Les piercings de narine cicatrisent avec une prothèse stud ou un anneau. Les studs sont gardés en place grâce à de petits supports, comme pour les boucles d’oreille classiques, ou un modèle indien, appelé « vis de narine ». Ce vieux modèle a encore de beaux jours devant lui car associant confort et sécurité.

L’autre emplacement le plus commun pour piercing de nez est le septum, le morceau de tissu qui sépare les deux côtés du nez, à la cloison nasale. Il est préférable d’éviter le morceau principal de cartilage à l’extrémité du nez et de percer le tissu plus mou à l’intérieur du nez.
Le placement devrait également être choisi en déterminant le type de bijoux ou d’anneau, de sorte que le piercing initial ne soit pas trop bas. Le plus souvent, c’est un petit anneau qui est porté à cet endroit.

Conseils : pendant la période de cicatrisation, changez régulièrement l’oreiller de votre lit et essayez d’éviter de dormir sur votre piercing.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.