By 

Lorsque le piercing devient télécommande…


piercin-dispositif

Nous avons à diverses reprises parlé du piercing dans la société, que ça soit en terme d’identité, de présence au cinéma ou encore de ses origines. Mais si le piercing pouvait devenir un objet high tech, et idéalement améliorer le quotidien de personnes handicapées ? C’est ce que le chercheur Maysam Ghovanloo a mis en place avec le projet Tongue Directional System (TDS), un système de contrôle de fauteuil roulant, mais aussi de souris d’ordinateur, via un piercing situé sur la langue ! Une idée incroyable et pourtant si simple que l’on se demande pourquoi personne n’y a pensé plus tôt.
L’équipement est simple, un piercing, donc, un casque qui détecte les mouvements du piercing et les transmet à un smartphone. Pourquoi à un smartphone ? Car les applications sont ensuite plus facilement applicables à d’autres appareils qu’à uniquement un fauteuil. Une véritable révolution pour les tétraplégiques, entre autres, qui étaient depuis les années 60 limités au système Sip-and-Puff qui consistait à inspirer et expirer dans une paille pour faire avancer leur fauteuil — acceptable lorsque l’on est jeune, beaucoup moins lorsque l’on vieillit !
Evidemment pour le moment le procédé en est à ses balbutiements, mais les 34 volontaires qui l’ont testé ont été convaincus de son intérêt. Toujours en phase de test — l’expérimentation n’ayant été effectuée jusqu’ici qu’en hôpital ou laboratoire — le système sera ensuite essayé dans les maisons et lieux publics, afin de pouvoir fournir une véritable indépendance aux patients. Il va sans dire que le concept pourra ensuite être davantage approfondi afin de piloter bien plus que fauteuils et souris, tout ça grâce à un piercing !

Une preuve que la technologie n’est pas toujours l’ennemi, de l’Homme. Et vous qu’imagineriez-vous qu’il soit possible de commander avec ce dispositif ?

oxring
About me

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *